• PARTAGEZ:

Les pansements en toute tranquillité

Il faut savoir qu’en cas de coupure, d’entorse ou tout autre petit accident, faire un pansement revient à recouvrir la blessure d’une sorte de peau de substitution, jusqu’à ce que l’on soit complètement guéri. Gaze, bandes ou pansement : il est important de faire le bon choix pour une meilleure cicatrisation. Quelques gestes simples suffisent.

Le pansement, une « pièce de rechange » du corps humain

En cas de blessure légère, vous trouverez à la pharmacie la plus proche tous les produits donc vous avez besoin. Vous vous êtes coupé ? Un pansement remplira provisoirement les fonctions principales de la peau en attendant la cicatrisation complète. Et en cas d’entorse ou de foulure de la cheville par exemple, un bandage fixera et soutiendra efficacement les articulations touchées. Les différents types de bandages et de pansement offrent une protection complète face aux troubles mécaniques (tension, chocs, frottements). Ils préviennent également les risques de souillure et d’infection, le dessèchement cutané et la perte de liquides corporels.

En cas de blessure : deux types de pansement

Rappelez-vous tout d’abord qu’il existe deux types de pansement différents à utiliser en cas de blessure : les pansements primaires, placés au contact de la plaie, et les pansements secondaires, qui servent à maintenir en place le pansement primaire.

Les pansements classiques, pour les petites blessures

Pour protéger les petites plaies et les brûlures, l’idéal est d’utiliser un pansement classique. Composés d'une membrane adhésive, ils sont imperméables à l’eau et défendent l’organisme contre les microbes et autres impuretés. Vérifiez systématiquement l’étendue de la plaie afin de choisir un pansement adapté : vous en trouverez dans le commerce, de taille et de format variés. Certains permettent de maintenir la plaie dans un environnement humide favorable à la guérison. Ils peuvent être utilisés aussi bien comme pansement primaire que comme pansement secondaire. En cas de blessure légère, vous pouvez également choisir des compresses de gaze, mais uniquement en pansement primaire.

Les gazes de coton servent à protéger les brûlures

Si vous vous êtes brûlé, vous pouvez appliquer des gazes de coton sur la zone concernée. Vous devrez d’abord refroidir la brûlure. Appliquez ensuite une gaze, comme pansement primaire imprégné d’eau froide par exemple, ou comme pansement secondaire pour couvrir des lésions plus profondes ou des coups de soleil. Pour plus de commodité et de confort, vous pourrez également trouver en pharmacie des pansements spécial brûlures.

Le bandage oculaire, pour les blessures aux yeux

En cas de blessure aux yeux, vous devrez appliquer un bandage oculaire adhésif. On les trouve généralement dans le commerce sous forme de boîtes contenant plusieurs compresses. Ce type de pansement isole et protège la blessure tout en laissant la peau respirer, sans risque d’irritation. Avant de l'appliquer, n’oubliez pas de nettoyer et de désinfecter soigneusement la plaie.

Pour soigner les entorses et les problèmes veineux

Pour soigner les entorses, les foulures et autres types de torsions, il n’est pas toujours nécessaire de plâtrer. Un bandage réalisé avec le produit adéquat sera parfois suffisant. Il existe enfin des bandes élastiques de compression, spécialement conçues pour soigner les problèmes veineux. N’oubliez pas qu’il est obligatoire d’utiliser une bande propre mais que celle-ci n’a pas nécessairement besoin d’être stérile. Lorsque vous utilisez un bandage comme pansement secondaire, appliquez-le de manière à ce qu'il maintienne fermement les pansements primaires, mais sans serrer trop fort : il ne doit pas gêner la circulation sanguine !

Cela vous a-t-il été utile?

Ce formulaire ne prévoit pas de réponse. Pour toute question ou demande d'informations, veuillez utiliser le formulaire de la page "Nous contacter"

Cela peut aussi vous intéresser:
  • Comment préparer une trousse de premiers secours ?

    D'après l’ISTAT, on dénombre en moyenne chaque année 1,2 accident domestique par personne en Italie. Une bonne raison d’avoir toujours une trousse de premiers secours à portée de main. Mais que doit-elle contenir ? Laissez-nous ...

    En savoir plus
  • La plaie, une « rupture » de la peau

    Les plaies sont des lésions qui se manifestent par une ouverture de la peau. Comme si à la superficie du corps s'ouvrait une « déchirure », une lacération. De la petite plaie à la plus grave, on utilise le même mot pour désigner ...

    En savoir plus
  • Vous vous êtes fait une foulure ? Voici ce qu’il faut faire

    Si vous vous êtes fait une foulure, au genou ou à la cheville par exemple, vous devez savoir reconnaître les symptômes de l'entorse et savoir quoi faire pour bien intervenir en toute tranquillité. Voici quelques règles simples ...

    En savoir plus
Cela pourrait vous intéresser
  • Tampons oculaires protecteurs

    Il s’agit de pansements stériles en tissu non tissé que Pic a spécialement conçus pour vos yeux.

    en savoir plus
  • MySkin, pansement double action

    MySkin est un pansement double action pour les coupures, les éraflures, les brûlures et les plaies opératoires.

    en savoir plus
  • MiniPharm

    C’est une trousse de premiers secours prête à l’usage, à emporter partout avec soi, à la maison et en dehors.

    en savoir plus