plan du site |  contactez nous |  signaler à un ami |  Normal TextMedium TextLarge Text  Italiano (Italia) Português (Portugal) Español (España) Français (France) English (United Kingdom)
PIC - Bringing solutions closer to your health, everyday.

PIC - Healthy, fast, effective. Finally that’s the air for you.
Approfondissements
aChaud ou froid ?
Avec l'arrivée de la belle saison, qui n'a pas envie d'intensifier son activité sportive ou tout simplement de la reprendre avec un petit footing improvisé, histoire d'éliminer les kilos accumulés pendant l'hiver ? Si l'élan est louable, attention à l'improvisation et aux petits traumatismes toujours en embuscade, même pour les sportifs les plus entraînés.

Pour ceux qui ont été paresseux pendant l'hiver mais aussi pour ceux qui, heureux de l'arrivée de la belle saison, abandonnent le tapis roulant de la salle de gym pour courir dans les parcs de leur ville, il n'est pas inhabituel de se sentir abattu après la première performance sportive de l'été. Si certaines douleurs légères sont supportables et presque gratifiantes, lorsque la douleur devient gênante ou que le traumatisme est évident, mieux vaut prendre immédiatement certaines mesures.
Dans ces cas, il n'est pas rare de recevoir de la part d'amis et parents des conseils contradictoires, et les "mets-y tout de suite de la glace" se heurtent aux "garde la zone douloureuse bien au chaud"... que faire ? Tout d'abord, le plus sage est de toujours s'adresser à un médecin : c'est lui qui indiquera le meilleur traitement pour pouvoir retourner en piste le plus vite possible ! Mais, simplement pour clarifier un peu les choses, voyons ensemble quand est-ce qu'il est utile d'avoir recours à la thérapie du chaud et quand au contraire il vaut mieux privilégier celle du froid.
Le premier indicateur à évaluer est la nature de la douleur qui peut être aiguë, c'est-à-dire soudaine, intense et bien localisable en un point, ou chronique, c'est-à-dire plus lente à se manifester, transitoire ou bien persistante mais supportable.
Lorsque la douleur est causée par des traumatismes "mécaniques", c'est-à-dire des contusions, des entorses et des élongations musculaires, l'application du froid est le remède le plus efficace : elle réduit l'œdème et la douleur. Le froid provoque une vasoconstriction, limitant la circulation sanguine à l'endroit du traumatisme. Il doit être appliqué 3 à 4 fois par jour, pendant 10 à 20 minutes. Le froid est également utile contre la douleur causée par le surentraînement et contre la douleur chronique, lorsque celle-ci se représente toujours à la suite d'un effort, puisqu'il réduit et prévient l'inflammation. Le froid ne doit jamais être appliqué dans le cas d'une douleur chronique avant l'entraînement, car il masque la douleur et pourrait aggraver les conditions du point douloureux.
Pour les douleurs chroniques et surtout en l'absence de symptômes d'inflammation (rougeur, chaleur localisée, douleur) il est en revanche conseillé d'appliquer du chaud : par exemple pour les douleurs musculaires qui n'ont pas de cause apparente, les articulations rigides et douloureuses, lorsque certains mouvements entraînent une douleur ou ne sont pas aussi fluides qu'ils devraient l'être. Dans ces cas, le chaud contribue au relâchement des muscles et combat les spasmes, stimule la circulation sanguine locale et augmente l'élasticité des tissus. L'application ne doit pas dépasser les 15 - 20 minutes.
Aujourd'hui sont disponibles différentes solutions étudiées pour répondre efficacement à chaque exigence d'application de chaud et de froid et dans toute circonstance d'utilisation, chez soi ou à l'extérieur.
Pour ceux qui cherchent des solutions "d'urgence", pour une utilisation à l'extérieur, il existe des produits qui génèrent instantanément du chaud ou du froid, sans utilisation d'eau ou de dispositifs chauffants ni refroidissants. Ces dispositifs peuvent être correctement positionnés sur la partie douloureuse, grâce à des supports confortables et multifonctionnels qui permettent de maintenir le froid ou le chaud au contact de la peau pendant le temps nécessaire au traitement, laissant toute liberté de mouvement.
Pour ceux qui ont besoin en revanche de solutions à long terme, par exemple pour les douleurs musculaires chroniques, il sera possible de s'orienter vers des dispositifs à utiliser chez soi, rechargeables électriquement et tout aussi satisfaisants du point de vue de l'efficacité et de l'ergonomie.
aL'importance de l'autocontrôle glycémique
La conscience et la pro-activité face à une maladie chronique sont les conditions fondamentales pour maintenir sous contrôle de façon efficace cette pathologie.

Qui souffre de diabète sucré, que ce soit de type 1 ou 2, souffre d'un manque ou d'une fonction réduite de l'insuline, l'hormone qui contrôle les niveaux de glucose dans le sang. Des taux élevés de glycémie (hyperglycémie) peuvent endommager dans le temps les organes et les tissus de notre organisme, déterminant les complications du diabète. Par contre, l'hypoglycémie, c'est-à-dire une baisse excessive des taux de glucose dans le sang à la suite d'une administration excessive d'insuline ou d'une activité physique prolongée ou d'un repas retardé ou insuffisant, constitue l'autre risque dangereux auquel peut s'exposer le diabétique.

Le contrôle des taux de glycémie dans le sang, afin de la maintenir constamment dans la fourchette des taux normaux, est donc l'objectif principal des personnes souffrant de diabète. Pour ce faire, la personne diabétique doit apprendre à se protéger et à s'autogérer, en approfondissant avec son équipe médicale les spécificités de sa maladie et en jouant un rôle de protagoniste absolu dans son traitement.

Savoir que de ces valeurs dépend la possibilité de mener une vie normale peut être une forte motivation et une stimulation pour chercher, sur le marché, les instruments qui ont été pensés et conçus pour répondre à ces exigences si spécifiques et en même temps déterminantes, en termes de qualité de vie.

En effet, s'il est vrai que tous les instruments créés pour aider la personne diabétique dans son traitement sont utiles (dispositif d'auto-piqûre, bandes réactives, glucomètres, etc.) et que pour chacun d'entre eux sont disponibles différents modèles, il n'est pas dit que tous soient exactement adaptés au cas de chaque individu : chacun trouvera le système le plus adapté à son propre style de vie et à ses propres choix par rapport à la maladie (par exemple le communiquer aux autres ou non). Heureusement pour les malades, l'éventail de choix aujourd'hui proposé est vaste et la recherche a conduit à des solutions qui tendent à concentrer plusieurs fonctions (prélèvement, mesure, extraction des données, etc.) en un seul instrument, à réduire les opérations d'élimination, tout en restant attentif à la discrétion et à la liberté d'utilisation.
A la lumière de la relation évidente existant entre l'autocontrôle et la compensation glycémique, rendre plus aisées, discrètes, rapides et simples ces opérations quotidiennes d'autocontrôle de la glycémie, à travers l'intégration de plusieurs dispositifs, représente sûrement un facteur important pour soutenir et motiver ceux qui apprennent les principes de base de l'autogestion d'une maladie chronique tout comme ceux qui gèrent ces pratiques depuis des années "comme ils peuvent". Et cela vaut pour les personnes diabétiques de type 1 et 2, traitées à l'insuline, aux antidiabétiques oraux ou suivant un régime alimentaire, mais aussi - selon les suggestions de la communauté médico-scientifique américaine - pour ceux qui n'ont pas développé un véritable diabète, mais qui souffrent de pics hyperglycémiques postprandiales.
 
aRespiration libre
Si pour nos tout petits c'est un besoin périodique, nous les adultes nous avons tendance à sous-évaluer l'importance d'un nettoyage nasal efficace et quotidien. De nombreux chercheurs s'accordent à en promouvoir un usage équivalent à celui de la brosse à dent pour l'hygiène orale. Car, comme le rappellent les anciennes disciplines holistiques et notamment le yoga, la respiration c'est la vie.

Les personnes qui ont des enfants savent bien l'importance du nettoyage nasal qui sert à libérer le nez du mucus et à prévenir le développement de complications causées par des bactéries, comme la sinusite et le rhume. Chez les nouveau-nés notamment, qui jusqu'à 6 mois ne respirent pas par la bouche mais par le nez, ou chez les nourrissons qui ne peuvent pas respirer par la bouche pendant qu'ils tètent, le nettoyage nasal est très important, notamment avant le sommeil. En revanche, ce que beaucoup ignorent, c'est que la pratique du lavage nasal est utile à tous les âges, tant est si bien qu'elle est utilisée depuis des millénaires dans les disciplines holistiques et dans le yoga, pour lesquels le nez et les premières voies respiratoires sont les canaux principaux à travers lesquels passe le “prana”, c'est-à-dire l'énergie vitale ou souffle, qui alimente toutes les parties du corps et leur est bénéfique.
Le nettoyage nasal, à travers les douches nasales ou l'irrigation, devrait être une habitude quotidienne, au même titre que l'hygiène orale, et il serait opportun d'éduquer en ce sens les enfants, depuis leur plus jeune âge.
En particulier pour ceux qui vivent en ville, où l'air est pollué par des éléments qui sèchent excessivement les muqueuses nasales et est chargé de bactéries et de facteurs allergisants, le nettoyage nasal permet une meilleure respiration, évite l'accumulation de mucus et contribue à garder propre la partie qui dirige le souffle vers les poumons et les voies aériennes plus profondes. Ceux qui le pratiquent habituellement, comme les amateurs de yoga, soutiennent que cela améliore leur capacité de perception et de reconnaissance des saveurs et des goûts, ainsi que des odeurs et parfums.
En effet, les médecins sont de plus en plus nombreux à affirmer que la pollution atmosphérique qui alourdit par ses poussières nocives l'air que nous inhalons, ainsi que le fait de rester longtemps dans des environnements climatisés où il est difficile de connaître les véritables conditions hygiéniques des filtres utilisés, sont les principales causes de l'augmentation des allergies des voies respiratoires.
La fonction principale de notre nez est justement celle de filtrer et de "retenir" les particules nocives présentes dans l'air pour éviter que celles-ci n'atteignent les poumons. Une fois ces particules "retenues", l'organisme a besoin de les expulser, de façon à ne pas contaminer les voies respiratoires, et il le fait par le biais du mucus qui doit être évacué.
Pour effectuer correctement le lavage nasal, il existe dans le commerce différents produits et instruments. Il est nécessaire d'utiliser une solution physiologique stérile et un appareil pour l'administrer : il existe des instruments conçus spécialement dans ce but, ou bien il est possible d'utiliser des appareils pour l'aérosol. L'idéal est d'utiliser un instrument qui permet une douche nasale micronisée, car les gouttes microscopiques générées ont la capacité incroyable d'atteindre les parties les plus profondes de l'arbre respiratoire. Le flux distribué doit être régulier et soutenu : cela permet de réduire les temps d'application et de maximiser l'efficacité. La meilleure option est naturellement celle de disposer d'un régulateur qui permet d'adapter le flux d'une fois sur l'autre, selon les exigences. D'autres éléments peuvent également guider le choix, de l'ergonomie au design : aujourd'hui, ces appareils sont conçus pour réduire au minimum l'effort de rester immobile devant l'appareil, grâce par exemple à la possibilité d'effectuer des rotations pour "suivre" les mouvements de l'utilisateur. Simultanément, la présence de porte-objets et de systèmes d'accrochage témoignent du souci de réduire autant que possible la nécessité de s'éloigner pour récupérer des accessoires. L'encombrement aussi peut être un élément à évaluer dans les petits appartements citadins (il existe des appareils portables à micro-piston qui tiennent dans le creux de la main). Il existe enfin des appareils au design ludique et amusant, l'idéal pour distraire et amuser les enfants pendant la séance. Chacun trouvera certainement la solution qui lui est la plus adaptée. Et pour suivre les recommandations médicales et rendre quotidien le nettoyage nasal pour l'enfant comme pour l'adulte, il vaut la peine d'investir dans un appareil conçu dans ce but, qui permet une adaptabilité des accessoires qui entrent en contact avec le nez de l'adulte et celui de l'enfant : le diamètre du petit cône pour l'inhalation, par exemple, doit en principe prévoir deux tailles, applicables aux narines d'un enfant, d'un diamètre assurément plus petit, tout comme à celles d'un adulte.
 
aTension artérielle et températures élevées
L'hypertension artérielle est une des maladies les plus diffuses dans les pays industrialisés. Il est estimé qu'en Italie 12 millions de personnes en souffrent, mais seulement 70 % d'entre elles ont été diagnostiquées et suivent un traitement.

A titre indicatif, quelqu'un a une "tension élevée" ou souffre d'hypertension artérielle lorsque les taux de la pression "systolique” (ou “maximale” qui correspond au moment où le cœur se contracte et pompe le sang dans les vaisseaux) sont égaux ou supérieurs à 140 mmHg et que ceux de la pression dite "diastolique " (ou minimale, qui correspond au moment où le cœur se dilate pour se remplir) sont égaux ou supérieurs à 90 mmHg.
Il s'agit là de valeurs générales (mesurées par le médecin ou le pharmacien) qui, naturellement, doivent être rapportées à la situation de l'individu concerné et évaluées en prenant en compte d'autres éléments. Il existe en effet des facteurs de risque, comme l'âge, le diabète ou l'obésité, ou bien des comportements à risque, comme la cigarette ou la consommation d'alcool, qui peuvent modifier les mécanismes de régulation de la tension artérielle en favorisant son augmentation.
D'autres facteurs extérieurs peuvent influer sur la tension artérielle, en en déterminant souvent une réduction, comme par exemple les vagues de chaleur, notamment si elles sont accompagnées de pollution atmosphérique, comme il arrive en été dans les grandes villes. A ce propos, il peut être utile de visiter le site du Ministère de la Santé, qui conseille des initiatives pour affronter l'été intelligemment et éviter les risques pour la santé, et qui souligne notamment le fait que les personnes qui prennent régulièrement certains types de médicaments pour l'hypertension artérielle ou pour des maladies cardiovasculaires sont exposées au danger des troubles causés par la chaleur. Il est par conséquent conseillé à ces personnes de mesurer leur tension artérielle et de consulter leur médecin traitant, afin de réajuster le traitement, en présence de tout malaise, même léger.
(lien vers http://www.salute.gov.it/dettaglio/phPrimoPianoNew.jsp?id=321)
Une autre bonne habitude, à acquérir y compris grâce à un changement de mentalité qui adopte la prévention et le soin de la santé comme des attitudes quotidiennes et non comme de simples réactions à un malaise perçu, est celle du contrôle périodique de la tension de façon autonome, grâce à un tensiomètre.
Grâce à la recherche, ces appareils ont atteint une grande précision, certifiée par la présence de la pastille qui atteste la Validation Clinique ESH et par la possibilité d'en vérifier le calibrage dans les pharmacies qui proposent ce service.  S'ajoute à cela un haut niveau de personnalisation, qui va - par exemple - d'une utilisation extrêmement simplifiée pensée pour les personnes âgées, à un écran extra large pour les personnes souffrant de problèmes de vue (les personnes âgées mais aussi les diabétiques), aux modèles pour poignet conçus pour les personnes souffrant d'obésité, etc., jusqu'aux fonctionnalités les plus sophistiquées, comme les avertissements de dépassement du taux seuil ou bien - lorsque l'appareil est doté d'une mémoire - la possibilité de faire communiquer l'appareil de mesure avec son propre ordinateur et éventuellement d'envoyer par e-mail les résultats à son médecin traitant.
 

Events
IDF WPR 9ème Congrès IDF, région Pacifique Occidentale - Kyoto
Zdravo 22ème Foire Internationale de soins de santé, médecine et technologie medicale - Moscou
ADA ME 1er Congrès de la Association Americaine du Diabète Moyen Orient - Dubai
chiudi


VAI ALLA PAGINA DI MySkin

chiudi
Pic Check
chiudi
Pic Thermogel
chiudi
Pic MySkin
chiudi
Pic Vedo Premium